Grande synagogue de Budapest

La synagogue de la rue Dohány, ou comme on l’appelle familièrement : la Grande Synagogue de la rue Dohány, située dans le 7e arrondissement de Budapest, est la plus grande synagogue des Juifs néologistes hongrois, la plus grande d’Europe et la deuxième plus grande au monde. Elle est située dans l’ancien quartier juif, où de nombreux juifs vivent encore aujourd’hui, préservant les traditions jusqu’à aujourd’hui.

Son style est ouvertement mauresque, et elle ressemble a une église. L’architecte étant catholique, beaucoup d’éléments sont inspirés des églises, comme le plan basilical, la table de lecture de la Torah mal placée (pas au milieu mais au fond), et même les décorations. La communauté juive de l’époque à mis pas mal d’années à l’accepter, et pour cause, elle ne respecte quasiment aucun standard de construction des synagogues. Dernier exemple, il y a un orgue à l’intérieur (Franz Liszt y a joué lors de l’inauguration).

La synagogue est pourtant un symbole important du judaïsme hongrois et une attraction touristique majeure de Budapest. Il joue également un rôle actif dans la vie culturelle de la capitale, en accueillant des concerts de musique classique, des festivals, des concerts d’orgue et des spectacles de chorale.

Elle a été construite en un temps record de 5 ans et a été inaugurée en 1859. Les murs de la synagogue ont fait écho aux événements joyeux et tristes de l’histoire hongroise. Les anniversaires nationaux, notamment le 15 mars, étaient régulièrement célébrés. Des cérémonies de deuil ont également été organisées à l’occasion du décès de grands hommes d’État hongrois.

Entre 1929 et 1931, l’ensemble de la synagogue a été rénové. C’est alors qu’ont été construits l’actuel musée juif (officiellement connu sous le nom de Collection historique et religieuse juive), l’église des Héros, qui commémore les héros juifs de la Première Guerre mondiale, et qui, pendant longtemps après la fermeture de la synagogue de la rue Rumbach, a servi de principal lieu de prière pour les Juifs de Pest dits « statu quo » (modérément conservateurs). Le jardin, entouré d’une colonnade, a également été créé lors de la reconstruction de la synagogue, et les concepteurs n’avaient aucune idée du triste rôle qu’il jouerait un jour dans la vie des Juifs hongrois. À cette époque, une série d’épreuves avait déjà commencé dans l’histoire de la synagogue, dans l’esprit du fascisme en pleine maturation.

Pendant le siège de Budapest, le temple a été frappé par 27 impacts, dont certains sont restés visibles pendant des décennies. Le jardin de l’église est alors devenu le cimetière des martyrs. C’est là que les victimes, dont beaucoup sont enterrées dans des fosses communes, sont mortes de maladie et de faim ou ont été assassinées. La plupart d’entre eux ont ensuite été exhumés à la demande de leurs proches et enterrés dans les cimetières juifs de Budapest. Cependant, un grand nombre d’entre eux (environ 7 000 corps) n’ont pu être identifiés ou leurs proches n’ont pas survécu, et leurs restes sont encore enterrés ici aujourd’hui.

Ce bâtiment est devenu un symbole de la communauté juive de langue hongroise et de la culture juive hongroise aux yeux des Juifs du pays et du monde entier.

tour à vélo

Visite touristique en vélo de Budapest

3-4 heures
Disponibilité : Toute l'année.
€35
(3 Avis)
Voir les détails
Notre grand classique
budapest by night

Visite de Budapest – journée Buda et Pest

8 Heures
Disponibilité : Toute l'année.
Cette visite est le condensé de Budapest en une journée.
A partir de€140€120
(7 Avis)
Voir les détails